• Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    J’ai envie de me faire un plateau pour jouer à DUST, mais je ne veux pas que cela me coute cher! Donc je vais faire avec ce que j’ai en stock!

    Comme à mon habitude, je commence par faire quelques croquis, histoire d’avoir une idée de l’ensemble:

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    Pour le plateau, il me faudra 12 dalles carrées de 27.9cm de côté  divisées en 9 cases de 9.3cm de côté (équivalentes à celles de DUST). Chaque case sera elle-même subdivisée en 9 cases de 3.1cm de côté (cela va nuire à l’esthétisme du plateau, mais cela sera utilisable pour d’autres projets que j’ai en tête!). Les plaques sont découpées dans de vieux calendriers. Je découpe ensuite du Dépron de 6mm d’épaisseur (Le Dépron est un isolant en polystyrène extrudé vendu en plaque de 3 ou 6mm d’épaisseur). Le 3mm aurait mieux fait l’affaire, mais j’avais que du 6!

    Le tout est assemblé avec de la colle à bois légèrement diluée:

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    Les routes seront « en creux » par rapport aux trottoirs.

    Une fois le tout bien sec, je trace les lignes de mes cases, (en appuyant légèrement) avec un stylo feutre pour le Dépron, et (en appuyant fortement) avec un stylo bille pour le carton:

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    Petite astuce de Pépé Rony, je me suis fait un gabarit, me permettant de tracer le contour des virages, les trottoirs et le centre des cases DUST (celles de 9.3cm de côté):

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    A ce stade, je fais un éssai en positionnant mes décors avant d’ajouter des détails sur chaque plaque. Les bouches d’égout sont faites grâce à une pièce de 2cts d’euro. Le Dépron étant assez fragile, les éventuels accrocs sont maquillées en fissures :

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    Les trottoirs sont peints en gris foncé avec une peinture acrylique achetée en magasin de bricolage (vu la quantité nécessaire, hors de question d’utiliser de la peinture à figurine). Les routes sont peintes avec une bombe acrylique noire matte elle aussi achetée en magasin de bricolage:

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    Brossage à sec des routes à la peinture grise foncée et des trottoirs avec un gris plus clair. Les bouches d’égout sont peintes en Warplock Bronze (GW), puis je passe un lavis de Nuln Oil (GW) et je termine par un léger brossage de Leadbelcher (GW). Je fais en pochoir pour les passages piéton; et je les peints en tapotant de la peinture blanche avec un pinceau brosse. Les cases pour DUST sont repassées au feutre noir pour le gris des trottoirs et au crayon de papier pour les routes (cela ne ce voit pas bien sur la photo) :

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

     Pour meubler ce plateau je dispose de l’équivalent de 3 «Warzone Tenement», plus quelques murs intacts et d’autres coupés par leur anciens propriétaire. Comme pour le plateau, je vais faire une peinture très simple, quitte à revenir dessus plus tard. Donc, pour chaque bâtiment intact, je fais un sous assemblage et je protège les connections avec du ruban adhésif de peintre:

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

     Je passe deux couches de bombe beige pour l’intérieur (Petite astuce de Pépé Rony: les bombes de peinture de couleur vendues en magasin de bricolage sont généralement brillantes; j’estompe cet effet en passant une couche de vernis mat par-dessus). Après séchage complet, chaque étage est reconstitué, je masque les ouvertures et je passe une couche de noir mat sur l’extérieur:

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    C’est là que la « magie » opère! Je termine avec une bombe de blanc mat ; par petites pulvérisations successives:

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    Je compte réaliser un toit amovible pour chaque bâtiment avec du carton de calendrier et du carton plume de 5mm. Pour la hauteur du parapet, je reprends celle des sous-bassement des murs. Il faut être précis, c’est extrêmement chronophage, mais je suis satisfait du résultat:

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

     Pour la peinture je procède exactement de la même manière que pour les bâtiments:

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    Il ne me reste plus qu’à décorer le plateau avec quelques accessoires, comme des lampadaires  (j’ai réutilisé ceux de Games Workshop, en les rendant moins « gothiques »):

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    Il me reste encore beaucoup de travail (comme faire une plaque style « industrielle »), salir l’ensemble pour le rendre plus vivant, etc… Mais pour l’instant, voilà le résultat :

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...) 

    Mon plateau de jeu pour DUST (et autres jeux...)

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 11:06

    Super travail! bravo! Tu n'as plus qu'a les apporter au club pour nous les faire essayer.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :